De gauche à droite, Marc Tourelle, maire de Noisy-le-Roi, SE. M. l'ambassadeur du Liban, Rami Adwan, Marie-Hélène Aubert, maire de Jouy-en-Josas et vie présidente du conseil départemental des Yvelines, Jacques Alexis, maire de Bailly et Bertrand Cognard, conseiller départemental des Yvelines

Agence Nationale d’Information (NNA)

ANI – Le mufti de la République Abdel Latif Deriane a reçu mardi à Dar el Fatwa le député Toni Frangié en présence du ministre sortant de l’Information Ziad Makari.
A l’issue de l’entretien, le député de Zghorta a déclaré avoir effectué avec son interlocuteur un tour d’horizon de la conjoncture, évoquant entre autre la formation d’un nouveau gouvernement et la délimitation des frontières maritimes. 
En réponse à une question, M.Frangié a précisé que cette visite à Dar el Fatwa est “une visite protocolaire” et n’a rien avoir avec la prochaine échéance présdientielle.
Prié de se prononcer sur les chances de la formation d’un nouveau gouvernement, il a répondu par un “non” catégorique. Concernant la question d’un vide constitutionnel, M.Frangié a souligné qu’il y a 99% de probabilité qu’il y ait un vide.
“Si nous achevons la délimitation des frontières maritimes et entamons le processus d’exploration et de forage du  bloc 9, nous aurons atteint un objectif important. Et nous terminerons ce mandat présidentiel mieux que nous l’avons commencé”, a-t-il dit.
 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.