A la rencontre de Libanais hors frontières : Mme Zeina Tourbah El-Hoss

A la rencontre de ces libanais de la diaspora impliqués et intégrés dans leur société, Libnanews a recueilli cet entretien avec Madame Zeina TOURBAH EL-HOSS, coordinatrice chargée des activités postscolaires au VAL (Vacances, Animations, Loisirs), établissement public de la ville de Courbevoie, elle nous explique le fonctionnement du service qu’elle dirige.

Libnanews : En quoi consistent les activités postscolaires ?
Zeina Tourbah-El Hoss : La ville Courbevoie a mis en place depuis des années des activités postscolaires destinées aux enfants âgés de 4 à 17 ans. Ces activités qui ont lieu après l’école dans l’école visent à favoriser l’égal accès de tous les enfants aux pratiques culturelles, artistiques, sportives, etc… Trente-cinq intervenants partagent leur savoir et savoir-faire et tournent sur trente-neuf écoles maternelles et élémentires selon un projet pédagogique.
Le projet pédagogique est un contrat de confiance entre l’équipe pédagogique, les intervenants, les parents, les mineurs et aussi l’organisateur. Il définit les conditions de fonctionnement, sert de référence tout au long de l’action, permet de donner du sens aux activités proposées et aide à construire les démarches pédagogiques. C’est un outil évolutif non figé qui permet de mettre des mots sur les intentions pédagogiques ; il peut donc changer en fonction des publics.
Le projet pédagogique permet de situer ce que l’organisateur souhaite pour les enfants, comment mettre en place nos envies, quel est notre rôle, ce qui permet de donner un sens aux activités proposées ; et de participer à la vie éducative des enfants.

Libnanews : Quels sont les objectifs éducatifs des activités postscolaires en termes d’apprentissage ?
Zeina Tourbah-El Hoss : Tout d’abord il faut respecter le rythme biologique des enfants (activités différentes pour les maternelles et les élémentaires) et ainsi permettre à tous les enfants d’accéder aux activités qui aboutiront à des conditions d’apprentissage à la citoyenneté où l’enfant apprend à vivre en collectivité dans le groupe en prenant en compte la richesse des différences. Ces activités permettent aux publics de découvrir, de s’initier et d’expérimenter de nouvelles activités sportives éducatives et culturelles) et favorisent l’épanouissement de chaque enfant.
Nous nous devons de présenter des activités spécifiques, pensées et élaborées en fonction de l’âge et des demandes des familles ; de favoriser la socialisation et l’apprentissage de la vie en collectivité, les enfants montrent des comportements de solidarité, de coopération, d’entraide et de tolérance ; de privilégier des activités d’échanges, permettant aux enfants de valoriser leurs compétences et enfin de permettre à chacun de trouver sa place dans le groupe ; les enfants intègrent la notion de respect.

Libnanews : Quelles sont les activités proposées ?

Zeina Tourbah-El Hoss : L’initiation à la langue anglaise : activité phare appelée Story time ou Play time vise à une approche de la langue anglaise autour d’histoires, de saynètes, de chansons et de jeux à travers une méthode unique sur tout le territoire de la ville mais où chaque intervenant s’adapte selon les groupes en y mettant sa touche personnelle.

Deuxième activité phare la Danse : Modern’Jazz, Zumba, Break Dance ou Claquettes Américaines en élémentaires. Les enfants s’entraînent aux chorégraphies soldées par des galas au mois de juin au centre événementiel de Courbevoie selon un thème imposé par la coordinatrice qui par exemple cette année dans le cadre de la saison culturelle sur le Liban aura pour titre « Un soupçon d’Orient. Les spectacles sont sous la direction d’intervenants professionnels de la danse et concernent près de 800 enfants.
La danse ou expression corporelle en maternelles ne démérite pas puisque nos petits bouts de choux profitent eux d’une initiation à l’exploration par le corps de l’espace et du rythme au travers des pratiques issues du théâtre de la musique et de la relaxation.

La Musique : activité très prisée également. A travers le jeu les enfants s’éveillent aux rythmes, aux sons et aux mélodies ainsi qu’à l’apprentissage d’un instrument : la guitare.

Les arts de la scène avec la magie, le théâtre, le cirque tout un éventail d’activités pour apprendre, rire et s’amuser ainsi que la découverte de l’univers du cinéma avec la conception d’un film et l’ambiance d’un plateau de tournage.

Enfin toutes les activités artistiques : modelage, design textile, couture, jardinage dessin etc …permettent aux enfants d’exprimer leur créativité et développer leur imagination.

Libnanews : Quel est le rôle de la coordinatrice dans tout cela ?
Zeina Tourbah-Hoss : Le rôle de la coordinatrice est de diriger l’équipe d’intervenants, mission essentielle au bon fonctionnement des ateliers. Elle est également la garante de la sécurité physique et morale des enfants ainsi que de l’équipe d’encadrement. Elle doit accompagner les intervenants dans leur progression et guider l’ensemble de l’équipe aussi bien dans leur travail que dans leurs démarches d’avenir. La coordinatrice doit veiller au bon fonctionnement du service en mettant en place des temps de réunion avec son équipe afin d’échanger, dialoguer, informer, évaluer et résoudre les difficultés rencontrées ainsi que d’établir en commun le projet d’activités de façon qu’il soit en cohérence avec le projet pédagogique. Il s’agit aussi, pour la coordinatrice, d’être présente sur le terrain pour avoir un contact direct avec les parents, les intervenants les directions d’accueils et les enfants.

Biographie :
Zeina Tourbah-El Hoss, franco-libanaise, née le 1er Janvier 1961 à Beyrouth-Liban, réside à Courbevoie (92), Ile de France.
Présidente de L’ALC (Amicale Liban Courbevoie) depuis le 1er Novembre 2016. Ambassadrice du Jumelage entre la ville de Courbevoie et celle de Beit Mery au Liban, depuis avril 2016. Elle a Mis en place un projet d’échange international entre les deux villes ainsi qu’un projet de jumelage photos entre les établissements des écoles élémentaires.
Elle est aussi enseignante d’anglais à l’université de Paris Ouest depuis septembre 20 14 et coordinatrice des activités postscolaires à la mairie de Courbevoie, depuis mai 2004 ; elle a mis au point un programme d’ateliers d’anglais pour la ville de Courbevoie destiné aux enfants de 4 à 10 ans
De 1997 à 2004, elle était enseignante spécialisée en anglais deuxième langue (LV2) dans les établissements scolaires à Courbevoie ciblant des enfants de toute culture. Elle avait mis en œuvre des méthodes innovantes pour encourager les enfants à apprendre une langue étrangère.

The following two tabs change content below.

Jinane Chaker Sultani Milelli

Jinane Chaker-Sultani Milelli est une éditrice et auteur franco-libanaise. Née à Beyrouth, Jinane Chaker-Sultani Milelli a fait ses études supérieures en France. Sociologue de formation [pédagogie et sciences de l’éducation] et titulaire d’un doctorat PHD [janvier 1990], en Anthropologie, Ethnologie politique et Sciences des Religions, elle s’oriente vers le management stratégique des ressources humaines [diplôme d’ingénieur et doctorat 3e cycle en 1994] puis s’affirme dans la méthodologie de prise de décision en management par construction de projet [1998].