Fouad Abou Nader, ancien commandant des Forces Libanaises

Sur son compte Twitter, Dr Fouad Abou Nader a rappelé que si la clause 6 du Document d’entente entre le Courant patriotique libre (CPL) et le Hezbollah avait été mise en œuvre, nous n’aurions pas d’affaire Mgr Moussa el-Hage.

Le Document d’entente mutuelle entre le Courant Patriotique Libre et le Hezbollah signé le 6 février 2006 :
6- LES LIBANAIS EN ISRAËL
Etant convaincus que la présence de tout Libanais dans son pays est préférable au fait de le voir chez l’ennemi, la solution au problème des Libanais présents en Israël requiert une action rapide pour leur retour au pays en tenant compte de toutes les circonstances politiques, sécuritaires et économiques afférentes à ce sujet. C’est pourquoi nous leur lançons un appel afin qu’ils reviennent rapidement dans leur pays. Nous rappelons à cet égard le discours de Sayyed Hassan Nasrallah après le retrait israélien du Liban-Sud, ainsi que le discours du Général Michel Aoun à la première session du Parlement.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.