Alors que les élections législatives se sont déroulées ce dimanche sous le sceau d’une importante abstention et alors que la population reste dans l’attente des résultats, la crise libanaise se rappelle aux souvenirs des libanais avec une détérioration brutale de la livre libanaise ce lundi.

La monnaie nationale se trouve ainsi au-dessus du seuil des 28 000 LL/USD, à son plus bas niveau depuis janvier alors que se multiplient les craintes de voir la Banque du Liban cesser son injection de devises étrangères via sa plateforme électronique Sayrafa en raison de l’épuisement des réserves monétaires. À l’heure où sont écrites ces lignes, la parité à l’achat de la livre libanaise est de 28 200 LL/USD et de 28 300 LL/USD à la vente.

Par ailleurs, les associations de boulangers annoncent que les stocks de farine sont au plus bas depuis 2 semaines et indiquent avoir été silencieux jusqu’à présent en raison des élections législatives. Cependant, ces organismes mettent en garde contre l’épuisement des stocks actuels d’ici 3 semaines. De nombreux établissements ont déjà été forcés de réduire leur production de 50%

Ils notent ainsi que les devises étrangères nécessaires à l’importation de blé n’ont toujours pas été libérées par la Banque du Liban en dépit des efforts qu’ils reconnaissent du ministre de l’économie et du commerce Amin Salam.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.