Publicité
Home غير مصنف “Beirut after 40”, un documentaire dédié aux victimes du 4 août, gagne...

“Beirut after 40”, un documentaire dédié aux victimes du 4 août, gagne un prix aux Etats-Unis

Le film Beirut after 40, un documentaire réalisé par un libanais, Anthony Merchak, a gagné un nouveau prix aux Etats-Unis. Le documentaire devient ainsi le récipiendaire du prix du Meilleur court documentaire international du Golden State Film Festival qui s’est tenu à Hollywood.

Anthony Merchak appelle à ce que son film devienne la voix des victimes de l’explosion du port de Beyrouth, le 4 août 2020 et indique avoir réalisé son oeuvre pour montrer au monde le drame vécu par les libanais à travers son propre vécu puisqu’il se trouvait à proximité des lieux.

Pour rappel, l’explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium stockés de manière inadéquate à l’intérieur du hangar 12 du port de Beyrouth a entrainé la mort de plus de 238 personnes selon le dernier bilan officiel et blessé plus de 6500 personnes. Pour l’heure, l’enquête, qui semble s’acheminer vers une cause accidentelle concernant l’explosion et portant désormais sur la délimitation des responsabilités de chacun et menée par le juge d’instruction Tarek Bitar bute sur la question de l’immunité parlementaire accordée à l’ancien ministre des finances Ali Hassan Khalil, des travaux publics Ghazi Zoaiter, des transports Youssef Khalil, de l’intérieur Nouhad Machnouk et même du premier ministre Hassan Diab qui refusent tous d’être interrogés par lui.

Avec cette enquête, les libanais ont découvert l’ampleur de la corruption qui gangrénait l’administration du port de Beyrouth et au-delà les administrations publiques libanaises et les liens de ces derniers avec la classe politique traditionnelle.

Exit mobile version