Deux ans après l’apparition d’un premier cas au Liban le 21 février 2020, plus de 10 000 personnes contaminées par la COVID sont décédées, indique le dernier bilan du ministère de la santé. Le Liban avait déjà passé un autre seuil fatidique, celui du million de personnes contaminées par le virus, la semaine dernière.

Selon le dernier bilan, 3 978 personnes ont été déclarées positives à la covid19 ce mardi, portant à 1 053 252, le nombre de personnes contaminées depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020. Le nombre de décès est de 18 morts aujourd’hui, soit 10 007 personnes depuis cette même date du 21 février 2020.

Parmi les autres faits à retenir, une réunion du comité corona s’est déroulée sous la présidence du ministre de la santé Firas Abiad au Grand Sérail. Il a été décidé que les personnes vaccinées depuis moins de 6 moins ne nécessiteront plus de tests PCR à leurs arrivées au Liban.

Cependant, le maintien des mesures de distanciation et du port du masque restent recommandées contrairement aux autres pays qui ont allégé les règles tant que le Liban n’atteindra pas une proportion de 60% de personnes vaccinées. Seules 40% des personnes sont actuellement au moins primo-vaccinées regrette Firas el Abiad qui souligne que le nombre de doses disponibles est important.

Il a également noté que la situation sanitaire s’est améliorée avec un taux de reproduction du virus à moins de 1 mais a indiqué craindre l’arrivée de nouveaux variants durant la période de l’été si la population ne se vaccine pas suffisamment.

Côté hospitalier, la pression est moins importante sur les hôpitaux avec généralement seulement 60% des lits covid occupés, y compris en ce qui concerne les soins intensifs et les services de réanimation.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.