Le prix des carburants a une nouvelle fois augmenté en raison de la dégradation des conditions économiques et la dégrincolade de la parité de la livre libanaise face au dollar au marché noir.

Le prix d’un bidon de 20 litres d’essence SP95 est désoramis de 308 000 LL (+5400 LL), celui de SP98 à 318 600 LL (+5800 LL), de diesel à 321 100 LL (+20 900 LL). Quant à la bouteille de gaz de 10 kilo, son prix augmente de 17 300 LL et passe à 279 800 LL.

La Banque du Liban accusée d’être à l’origine de l’augmentation des prix.

Le syndicat des propriétaires des stations essence, tout comme le syndicat des distributeurs d’essence, indiquent tous deux que cette hausse est à imputer à la Banque du Liban qui a décidé de cesser de financer à hauteur du taux de parité Sayrafa 15% du prix de l’essence, amenant les sociétés importatrices à devoir trouver d’importantes liquidités auprès du marché noir. Par ailleurs, le prix du dollar sur la plateforme Sayrafa a également augmenté et est passé à 20 400 LL en moyenne.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.