De nouvelles manifestations ont éclaté au Liban pour protester contre la cherté de la vie, alors que la valeur de la livre libanaise s’est à nouveau dégradée face au dollar atteignant le seuil symbolique des 10 000 LL/USD. Désormais le salaire minimum local ne valant plus que l’équivalent de 70 USD, soit 2.33 USD par jour. Pour rappel, le seuil de pauvreté au Liban est estimé à 6 USD par jour.

Plus de 65% de la population vivrait déjà sous le seuil de pauvreté, alors que celle-ci pourrait encore faire face à plus de difficultés avec la fin prochaine du programme de financement à l’achat des produits de première nécessité – carburant, médicaments ou encore farine – en raison de l’épuisement des réserves monétaires obligatoires de la Banque du Liban.

Ainsi certaines routes de Tripoli au Nord du Liban ont été coupées à la circulation. Il s’agit notamment de la circulation au niveau de la place Al Nour ou des pneus ont été mis à feu.

Au niveau de la route de Talaabayah dans la Békaa ou des pneus ont été incendiés.

À Marjouyoun au Sud du Liban, la route principale de la localité a vu la circulation être également interrompue.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English Deutsch Italiano Español Հայերեն