Le juge Samer Lichaa a décidé de poursuivre les propriétaires des stations essence qui refuseraient de vendre de l’essence aux automobilistes en dépit d’avoir le précieux liquide en réserve. Cette décision ferait suite à une circulaire publiée par le procureur de la république, le juge Ghassan Oweidat qui avait appelé à l’adoption de rétorsions judiciaires à l’encontre de ces derniers.

Le juge aurait ainsi informé les services sécuritaires de prendre toutes les mesures nécessaires et de rouvrir les stations essence qui violeraient ainsi la législation locale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English Deutsch Italiano Español Հայերեն