Le premier ministre actuel Najib Mikati et l’ancien premier ministre Fouad Saniora rejoignent les anciens locataires du Grand Sérail Tamam Salam et Saad Hariri et ne se présenteront pas aux élections législatives prévues en mai 2022, indiquent des sources proches du club des anciens premiers ministres citées par le quotidien Asharq al-Awsat.

Ils devraient ainsi se contenter d’appuyer certaines listes électorales, annonce le journal arabophone qui devraient affronter les listes électorales de la coalition Amal/Hezbollah.

Cette information intervient alors que d’autres sources évoquent le fait que les principales figures politiques sunnites pourraient être battues lors de ce même scrutin, une partie importante de leur électorat traditionnel les considérant responsables de la dégradation des conditions sociales et économiques alors que leur fortune a continué de croitre.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.