Publicité
Home L'Actualité du Liban Politique Entre Berri et Joumblatt, rien ne va plus

Entre Berri et Joumblatt, rien ne va plus

Le quotidien Al Diyar annonce que la relation entre Nabih Berri et Walid Joumblatt se serait largement refroidie en raison de plusieurs écueils entre les 2 hommes.

Le Président de la chambre reprocherait à l’ancien député druze son alliance avec les Forces Libanaises qu’il accuse d’être impliqué dans les incidents de Tayyounieh mais aussi son attitude et son manque de soutien face à l’enquête en cours portant sur l’explosion du Port de Beyrouth et dans laquelle seraient impliqués deux de ses proches dont l’ancien ministre des finances Ali Hassan Khalil et des travaux publics Ghazi Zoaiter. Pour rappel, Walid Joumblatt aurait exprimé à plusieurs reprises son appui au juge Tarek Bitar, en charge des investigations actuelles qui a mis en examen et inculpé pour homicide volontaire et négligence criminelle les deux hommes.

Face à cette détérioration des relations entre eux, Nabih Berri a mis en garde Walid Joumblatt et indiqué qu’il soutiendra toute liste qui n’inclurait pas des candidats des forces libanaises. Ainsi, pour les prochaines élections législatives, Walid Joumblatt pourrait ne plus pouvoir compter sur les voix du mouvement Amal, notamment dans les régions d’Aley et du Chouf mais également dans la 2ème circonscription de Beyrouth, dans la Békaa Ouest et à Baabda.

Nabih Berri serait allé jusqu’à inclure sur ses listes le banquier et propriétaire de la banque Al Mawarid Marwan Kheireddine mais se serait pour l’heure abstenu en gage de bonne fois, de ne pas soutenir Wiam Wahhad dans le Chouf.

Exit mobile version