crowded street with cars along arc de triomphe
Photo by Pixabay on Pexels.com

Les autorités françaises et saoudiennes ont convenu de mettre en place un fonds destiné à aider la population libanaise en proie à une grave crise économique.

Les ministres des affaires étrangères français Jean-Yves le Drian et saoudien Faisal Ben Farhan en déplacement à Paris, ont ainsi publié un communiqué par lequel ils annoncent la mise en place d’un premier fonds humanitaire à destination des hôpitaux et des centres de soin ainsi qu’aux institutions liées à l’éducation et aux ONG locales qui distribuent du lait maternisé et une aide alimentaire aux populations les plus vulnérables face à la crise économique.

Cette information intervient alors que la livre libanaise a perdu plus de 95% de sa valeur face au dollar et que les prix ont augmenté de 283% rien qu’en 2021. Ainsi 82% de la population libanaise vit désormais sous le seuil de pauvreté dont un tiers dans un état d’extrême pauvreté.

Cette information intervient alors que les relations entre l’Arabie saoudite et le Liban sont pourtant tendues actuellement, Riyad accusant les autorités libanaises d’être proches du Hezbollah et de son ennemie juré l’Iran. l’Arabie saoudite a ainsi expulsé l’Ambassadeur libanais en place au Pays des Cèdres et a été suivi par les autres états du Conseil de Coopération du Golfe avant de rappeler son ambassadeur au Liban suite à la diffusion des propos de l’ancien ministre de l’Information Georges Cordahi avant la constitution du gouvernement Mikati III. Celui-ci avait alors qualifié le conflit au Yémen d’agression commise par l’Arabie saoudite.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.