La livre libanaise reste sous pression sur fond de crainte de voir les subventions être levées après les propos du gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, concernant les carburants.

Le gouverneur a ainsi été tancé par les autorités libanaises qui ont dénoncé cette décision, illégale, selon eux. Les subventions sont pour l’heure maintenues, indique la direction générale du pétrole.

Ainsi, la parité de la livre face au dollar est de 20 675 LL/USD à l’achat et de 20 725 LL/USD à la vente à l’heure où sont écrites ces lignes.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.