“… un passage de la lettre pastorale du Patriarche Elias Hoyek : « Vous, les monarques, vous les responsables, vous les juges de la terre, vous les députés qui vivez au dépens du peuple […] vous êtes tous obligés, à titre officiel, de poursuivre vos efforts avec ardeur au service de l’intérêt public. Votre temps n’est pas pour vous, votre travail n’est pas pour vous mais pour l’État et pour la patrie que vous représentez ».

Lettre du Pape François aux libanais à l’occasion du Saint Noël, du Vatican, le 24 décembre 2020. 

Grand-mère Bouchra vient d’atterrir à l’aéroport de Beyrouth. Elle confie à ses proches qui la reçoivent les bras ouverts: ” Après 50 ans d’absence, je viens ressentir notre lieu commun, la terre du Liban. Mon quotidien est d’ailleurs inséparable de ces images. Celles en particulier des pas en forêt, de la douce brise mentholée en haute montagne et du bien être intime lorsque j’enlace mes amis séniors.

Ce sont ces vieux arbres qui résistent malgré la pollution. J’aime tant les caresser et humer l’écorce. Je me réveille souvent au Groenland sur des notes d’oiseaux au-dessus d’un champs de lavandes. Ces réminiscences me nourrissent d’une source vive de mouvements et de couleurs mais aussi d’un sentiment de quiétude. Il est d’ordre strictement divin alors que le cauchemar persiste au pays des Cèdres à travers la tradition fatale des appétits hiérarchiques insatiables ! Ils se composent de silences effroyables, de paroles froides et de l’impuissance face à l’urgence des misères humaines. Il ne reste malheureusement pour l’équilibre mental du libanais que le mode de vie proactif dissocié du désordre ordinaire ou l’indifférence totale.”

Enfin réunie avec sa grande famille, Bouchra précise : ” J’ai appris à vieillir là bas, alors qu’ici, que de gens stagnent au stade de l’enfance ou de l’adolescence sous tutelle. Chez nous, la majorité civile est l’événement de la 21 année après de rares parcours conséquents. Une démocratie effective subsiste heureusement grâce à de courageux représentants. Dans un monde pourri par la corruption, d’autres êtres vivants expriment l’harmonie du libre acte en nature, alors que l’indépendance citoyenne fait encore face aux même obstructeurs sur la terre de Dieu. Que Sa Volonté soit faite ! “. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.