Réuni au Grand Sérail, le gouvernement Mikati III a approuvé la construction de 2 centrales, l’une à Zahrani au Sud du Liban et l’autre à Deir Ammar au Nord du Liban, écartant la proposition du ministère de l’Energie d’établir une 3ème centrale à Selaata.

Ce front du refus a été mené par le premier ministre Najib Mikati et le ministre de la culture Mohammed Mortada (Amal) en dépit de l’appel lancé par le ministre de l’Energie Walid Fayyad qui a déjà estimé, les semaines précédentes que la construction d’une nouvelle centrale à mi-chemin était nécessaire pour maintenir l’intégrité du réseau de distribution du courant.

Cette session s’est tenue en l’absence d’un seul ministre, le ministre de la Justice, Henri Khoury.

Précédemment, le premier ministre Najib Mikati s’est exprimé à l’ouverture de la session, estimant qu'”il y a eu des progrès dans l’approche des dossiers de base liés au programme de relance, et les discussions se poursuivent”, reconnaissant qu’il s’agit désormais de “pour remettre le pays sur une voie stable” et dénonçant ” les discours qui ont pour objectif de semer le désespoir et la panique”.

Najib Mikati a également indiqué que les “lois relatives au financement des élections ont été signés ce matin” après que les textes ont été transmis par le parlement et ont été depuis transférés à la présidence.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.