La centrale électrique de Deir el Ammar au Nord Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
La centrale électrique de Deir el Ammar au Nord Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.

L’Electricité du Liban indique devoir prendre des mesures supplémentaires afin de ne pas totalement épuiser ses réserves dans les 2 jours qui viennent. L’organisme rappelle avoir dû augmenter sa capacité de production pour couvrir la période des élections législatives, consommant ainsi ses réserves de carburant à un rythme plus rapide.

L’entreprise publique rappelle ne disposer actuellement plus que du fioul acheminé suite à l’accord d’échange conclu entre la République irakienne et la République libanaise, suite 40 000 tonnes métriques par mois. Selon elle, la centrale électrique de Deir el Ammar ne disposerait plus que de 3 700 mètres cubes de carburant et serait déjà à l’arrêt. Celle de Zahrani pourrait suivre d’ici 2 jours, obligeant la centrale de Deir el Ammar à reprendre son fonctionnement jusqu’à épuisement de ses réserves pour 4 jours supplémentaires.

Cependant, un tanker devrait parvenir au Liban, ce vendredi et se rendra directement au niveau de la centrale de Zahrani. Sa cargaison ne pourra être déchargée que suite au contrôle qualité effectués localement et auprès du bureau Veritas à Dubai. Il ne pourra être par conséquent disponible qu’à partir de ce lundi 23 mai au soir.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.