Le député du bloc parlementaire du Hezbollah Hassan Nasrallah a accusé les compagnies aériennes opérant au Liban d’avoir détourné 8 millions de dollars par mois soit 96 millions de dollars par an dans le cadre de la collecte en dollars des frais de sortie dus à chaque passager. Ces sommes n’auraient pas été transférées au Trésor Public.

Hassan Fadlallah demande par conséquent un audit financier des compagnies aériennes afin de préciser les sommes détournées.

Le dossier a été transmis par lui au procureur financier, le juge Ibrahim Ali qui a ouvert une enquête à ce sujet.

Une autre enquête avait également été lancée concernant les fonds collectés pour les PCR effectués à l’arrivée à l’aéroport. Ces sommes, qui étaient versées par les passagers en dollar frais, auraient été ainsi reversées en équivalent lollar à l’université libanaise. Une enquête est en cours afin de tracer le reste de fonds collectés suite à une plainte déposée par le ministère de la santé.

Pour rappel, le député avait déjà eu un coup d’éclat, il y a 2 ans, après avoir publiquement accusé l’ancien premier ministre Fouad Saniora de détournements de fonds publics, accusé d’avoir dépensé sans contrôle budgétaire 11 milliards de dollars alors qu’il était aux affaires entre 2006 et 2009. Ce dossier a cependant été étouffé.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.