Le processus de vaccination devrait encore s’accélérer au Liban après l’annonce par le ministère de la santé ce vendredi d’un accord avec 8 universités permettant l’achat à titre privé de vaccins de type Pfizer au bénéfice de leurs employés, enseignants et étudiants. Cet accord pourrait permettre ainsi la reprise rapide de l’année académique.

Cependant, les personnes souhaitant en bénéficier devront s’enregistrer via la plateforme mise en place par le ministère de la santé, (https://covax.moph.gov.lb). Si ces établissements financeront les vaccins, le paiement à Pfizer sera cependant également effectué via le ministère de la santé.

Parmi les universités, l’American University of Beirut (AUB), La Lebanese American University (LAU), l’Université St Joseph (USJ), l’Université St Georges, la Beirut Arab University (BAU), l’Université de Balamand, l’Université St Esprit Kaslik (USEK) et l’Université Libanaise (LU) qui devront se répartir 320 000 doses qui devraient parvenir au Liban entre juillet et septembre.

Selon les informations actuelles, l’Université Libanaise devrait bénéficier de 50 000 doses à elle-seule, la BAU de 15 000 doses et l’USEK de 10 000 doses.

Par ailleurs, le ministère de la santé a annoncé que les personnes souhaitant bénéficier d’une vaccination via le programme public pourront se rendre directement dans les centres participant au programme de vaccination public en raison de l’annulation de nombreux rendez-vous de personnes qui devaient précédemment bénéficier du vaccin AstraZeneca, suite à des doutes concernant sa sécurité d’utilisation. Des stocks importants de vaccins AstraZeneca sont ainsi actuellement disponibles et pourraient ainsi être injectés à des personnes pour l’heure exclues du programme.

Les derniers chiffres du COVID au Liban

Au total, 504 800 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. 

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 499 755 cas locaux et de 5045 cas en provenance de l’étranger. 

Le nombre total de personnes décédées est de 6 809 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.
Le ratio de tests positifs reste élevé mais diminue avec le chiffre de 14.5 %.

1 790 personnes étaient hospitalisées et 795 personnes étaient dans un état considéré comme critique et 225 personnes placées sous respirateurs.

Selon le dernier bilan disponible, au total, 218 744 personnes ont reçu une première dose et 114 920 personnes ont reçu les 2 doses.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English Deutsch Italiano Español Հայերեն