Les autorités libanaises envisageraient un déconfinement progressif du Liban à partir de la semaine prochaine. Pour rappel, le confinement total a débuté une semaine à peine après les fêtes de fin d’année, en raison d’une augmentation importante du nombre de cas alors que le système de santé libanais était déjà saturé suite à l’extension de l’épidémie du COVID19 au Liban.

Constatant une légère amélioration, voire même une diminution du nombre de cas quotidien ces derniers jours, le comité Corona pourrait donc recommander une levée partielle des mesures, notant par ailleurs que le ratio de tests positifs reste élevé tout comme le nombre de personnes qui décèdent suite à des complications induites par le virus.

S’il s’agissait de considérer les facteurs seuls de l’épidémie, ce confinement devrait se poursuivre, notent les experts siégeant au sein de ce cabinet. Cependant, la réalité économique et sociale s’impose également, alors que le Liban traverse une grave crise économique. Ils craignent également une augmentation importante du nombre de cas à l’issue de la fête de Saint Valentin.

La décision d’ouvrir les écoles est pour l’heure écartée, alors que de nouvelles souches identifiées rendent les enfants aussi vulnérables que les personnes âgées.

Sur le plan des vaccins, les experts notent que les doses promises restent insuffisantes tout comme le nombre de centres envisagés. L’efficacité de la campagne dépendra également de la confiance des libanais envers les vaccins qui leurs seront proposés.
Sur le plan vaccinal toujours, des mécanismes de contrôle de la qualité des vaccins tout comme la lutte contre la contrebande ou la vente de produits frauduleux devrait être mis en place.

L’importation de vaccins par des entreprises privées pourrait être permise à condition que ces vaccins soient homologués par le ministère de la santé.

Au total selon le dernier bilan disponible, 303 072 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban, après avoir passé celui des 200 000 cas le jeudi 7 janvier. 

Le nombre de contaminations locales quotidien est de 2 011 cas. 9 cas en provenance de l’étranger ont été diagnostiqués. 
Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 299 266 cas locaux et de 3 806 cas en provenance de l’étranger. 

2 418 personnes seraient actuellement hospitalisées et, 960 personnes sont dans un état considéré comme critique, un chiffre également en hausse et 336 personnes placées sous respirateurs. 
116 664 sont actuellement actifs et 183 263 sont guéries.

63 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 3 145 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.
Le ratio de tests positifs est également revu à la hausse avec le chiffre de 22%.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.