Le siège de l'Electricité du Liban (EDL).Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Le siège de l'Electricité du Liban (EDL).Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés

La dernière centrale électrique thermique de Deir Ammar qui fonctionnait jusqu’à présent s’est arrêtée faute de fioul ce mardi 24 mai matin, amenant à une production totale de seulement 100 mégawatts d’origine hydraulique, éolien et solaire, un chiffre très inférieur aux 450 mégawatts nécessaires afin de maintenir le réseau de distribution national. Désormais, la majorité des foyers ne pourra obtenir l’unique heure d’électricité publique offerte depuis près d’un an et ne pourra compter que sur les générateurs privés.

En cause, la fourniture d’électricité à un rythme plus soutenu durant les élections législatives du 15 mai dernier et le retard pris par le tanker dont l’arrivée était initialement prévue ce lundi.

Cette situation devrait perdurer jusqu’au 27 mai ou devrait arriver celui-ci à destination de la centrale de Deir Ammar au Nord du Liban. Le déchargement de sa cargaison devrait cependant encore prendre quelques jours, le temps que des analyses puissent être faites concernant la qualité du fioul à son bord puis son déchargement.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.