La livre libanaise poursuit sa trajectoire descendante avec le franchissement du seuil des 37 000 LL/USD ce vendredi. Pour rappel, la valeur de la livre libanaise atteignait encore 32 000 LL/USD en début de semaine et 36 000 LL/USD tout juste hier. Désormais, le seuil des 38 000 LL/USD pourrait même être pulvérisé dès aujourd’hui.

À l’heure où sont écrites ces lignes, le taux de change atteint 37 150 LL/USD à l’achat et 37 200 LL/USD à la vente, semblant ainsi poursuivre son évolution à la baisse enchainant les plus bas historiques. Pour l’heure, rien ne semble pouvoir interrompre cette chute, en raison de l’absence de perspective quant à la mise en place d’un gouvernement homogène suite aux élections législatives du 15 mai dernier capable de mener les réformes demandées par la communauté internationale et pouvant ainsi débloquer l’aide de celle-ci.

Par ailleurs, les dernières décisions du gouvernement démissionnaire ont aggravé la situation, avec la hausse décidée du salaire minimum du secteur privé, induisant une hausse de la masse monétaire. Aussi, les hausses des prix des carburants, du pain ou encore l’arrêt des subventions accordées aux médicaments constituent autant de facteurs inflationnistes qui mènent à une dégradation de cette parité.

Parallèlement, cette situation est aussi aggravée par l’état des banques locales dont certaines font l’objet d’enquêtes concernant l’instauration de pratiques illégales en l’absence d’un contrôle formel des capitaux ou encore le transfert à l’étranger de sommes importantes. Certaines informations laissent à penser que le trafic de devises se poursuivrait jusqu’à présent, drainant encore plus les réserves monétaires étrangères présentes localement.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.