Le président du conseil de l’ordre des médecins Charaf Abou Charaf a indiqué que les vaccins courants pour les enfants, notamment entre la rubéole ou la rougeole font également l’objet d’une pénurie sur le plan local.

Il s’agirait même d’un danger imminent pour les jeunes générations, souligne-t-il, avant d’avoir indiqué avoir contacté l’Organisation Mondiale de la Santé pour tenter de résoudre la crise actuelle. Charaf Abou Charaf a également dénoncé la pénurie de lait maternisé en raison de monopoles sur le marché local.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English Deutsch Italiano Español Հայերեն