Un ressortissant syrien a été arrêté par la Sûreté Générale après avoir tenté de faire certifier de faux diplômes d’étude secondaire par le ministère des affaires étrangères libanais.

Selon la personne arrêtée, il aurait obtenu ces faux diplômes un mois après avoir entrepris des contacts avec les faussaires via le réseau social Facebook, indique la dépêche de l’Agence Nationale d’Information.

Cet individi a été depuis condamné à une peine de travaux forcés de 3 ans et à une amende de 5 millions de livres libanaises par le juge Sami Sidqi de la cour pénale de Beyrouth.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Un commentaire?