Le premier ministre désigné Saad Hariri est revenu au Liban ce mercredi au Liban après une halte aux Emirats Arabes Unis dans le cadre d’une visite privée.

Des sources proches de lui indiquent que le premier ministre désigné serait était disposé à modifier son premier projet de liste du Cabinet de 18 spécialistes apolitiques pour y inclure désormais 24 membres conformément à l’initiative du président de la chambre Nabih Berri. Cependant, il accuserait toujours le Président de la République de souhaiter obtenir un tiers de blocage, ce que dément ce dernier.

Saad Hariri devrait également prendre langue avec le patriarche maronite qui s’était rendu auprès du chef de l’état en début de semaine.

Par ailleurs, le Courant Patriotique Libre a contre-attaqué ce weekend, estimant que le premier ministre désigné doit présenter une formule complète du Cabinet conformément aux règles constitutionnelles, à celles du Pacte National et à la méthodologie connue

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English Deutsch Italiano Español Հայերեն