À l’issue d’une réunion tripartite avec le Président de la République, le Général Michel Aoun et le Premier Ministre Hassan Diab précédant une nouvelle réunion du gouvernement au Palais Présidentiel de Baabda, le Président de la Chambre Nabih Berri a indiqué que les 3 hommes ont convenu de réduire la parité de la livre libanaise “de moins de 4000 LL/USD à 3200 LL/USD”.

Cependant, cette amélioration ne sera visible qu’à partir de lundi, estime Nabih Berri, qui a par ailleurs écarté toute révocation du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé, estimant ne pas pouvoir se passer de lui.

Cette information intervient au lendemain d’importantes manifestations sur l’ensemble du territoire libanais en raison de la détérioration de la parité de la livre libanaise au-delà du seuil symbolique de 5000 LL/USD.

Une précédente réunion du gouvernement ce matin au Grand Sérail en présence du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé, du directeur de la Sûreté Générale Abbas Ibrahim et d’une délégation des agents de change avait convenu de tenter de faire baisser la parité à 3940 LL/USD puis à 3200 LL/USD. La Banque du Liban a, de son côté, promis d’injecter des quantités importantes de billets verts sur les marchés afin de répondre à la demande toujours plus importante que l’offre, alors que sa politique, ces dernières semaines, visaient plutôt à limiter l’apport en devises étrangères.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English Deutsch Italiano Español Հայերեն