Le président de la république, le général Michel Aoun, s’est adressé par une lettre au Parlement via le président de la chambre Nabih Berri, pour les inviter à discuter de la décision unilatérale du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé d’arrêter les subventions aux produits de première nécessité – carburants et prochainement médicaments -, contrairement à son engagement de les poursuivre jusqu’à la fin septembre, date de mise en place du programme de rationnement.

Il s’agira également de discuter des répercussions négatives de cette décision prise par la BdL et de ses conséquences face à la crise économique, financière, et sociale que traverse le pays des cèdres.

Le Président a également informé le parlement des procès verbaux des réunions tenues avec les ministres concernés et le gouverneur de la Banque du Liban, et celles qui se sont tenues au Grand Sérail concernant la levée partielle et progressive des subventions accordées aux carburants, médicament et produits essentiels dans l’attente de la mise en place du programme de rationnement. Il note également que le refus du premier ministre sortant Hassan Diab de réunir le conseil des ministres face à une situation urgente et demande donc au président de la chambre Nabih Berri de saisir le parlement au sujet de la question et de prendre les décisions appropriées face à la crise.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.