Le siège local de la CMA CGM à Beyrouth dévasté par l'explosion du 4 août 2020. crédit photo: François el Bacha pour libnanews.com. Tous droits réservés.
Le siège local de la CMA CGM à Beyrouth dévasté par l'explosion du 4 août 2020. crédit photo: François el Bacha pour libnanews.com. Tous droits réservés.

Un accord a été signé au ministère de l’Environnement pour le “Programme de réhabilitation de l’environnement maritime et de gestion des déchets à Beyrouth” entre la Banque mondiale, représentée par le directeur régional pour le Moyen-Orient, Saroj Kumar Jha, et le Programme des Nations Unies pour le développement, représenté par la représentante résidente du programme, Melanie Hauenstein, en présence du ministre de l’Environnement Nasser Yassin, doté d’une subvention de 10 millions de dollars.

Cette somme sera financé par le “Lebanon Trust Fund”, un fonds fiduciaire multi-bailleurs créé en décembre 2020 suite à la lancement du cadre de réforme, de relèvement et de reconstruction pour collecter des subventions et coordonner les financements, en soutien au relèvement social et économique des groupes de population et des institutions touchés par l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020.

Le programme de réhabilitation environnementale et de gestion des déchets de sel de Beyrouth aidera à gérer et à éliminer les décharges contaminées par l’amiante des bâtiments endommagés par cette explosions. 

Il réhabilitera également l’infrastructure de gestion des déchets solides endommagée et fournira une assistance technique pour son fonctionnement durable, en réhabilitant deux installations de traitement des déchets solides qui ont été endommagées à la suite de l’explosion du port de Beyrouth, à savoir l’usine de tri des déchets solides à la Quarantaine et l’usine de compostage qui converti les déchets en compost.

Le projet soutiendra également l’amélioration du système public de gestion des déchets à Beyrouth grâce à la mise en œuvre de projets pilotes dans des sites sélectionnés touchés par l’explosion pour mettre en œuvre une gestion intégrée des déchets solides, y compris le tri, la collecte, le transport et le traitement des déchets solides. Les communautés locales seront impliquées dans la sélection de ces projets pilotes, la conception des méthodes de traitement et l’évaluation de leurs performances.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.