Categories: Justice et Sécurité

Arrestation d’un groupuscule terroriste du Fatah al Islam en Grèce

Publicité
Publicité
Moins d'une minute de lecture

Pour rappel, des combats ont opposé armée libanaise et Fatah al Islam entre mai et juillet 2007, suite au cambriolage raté d’une filiale de la Bank Med située dans la localité de Tripoli au Nord Liban. Suite à la perquisition ratée du domicile d’un membre de cette organisation, le Fatah al Islam avait mené une opération en représailles contre les membres de l’armée libanaise en charge de la surveillance du camp palestinien de Nahr Bared, toujours au Nord Liban qui était devenue une base arrière dans les opérations contre l’armée américaine en Irak.

Les assaillants avaient alors égorgé dans leur sommeil 27 membres de l’institution militaire, provoquant le début d’un conflit ayant mené à l’évacuation du camp par sa population civile et à sa destruction. Les combats ont fait 170 morts, coté militaires libanais, ainsi qu’un nombre estimé à plus de 200 terroristes. Le dirigeant du Fatah al Islam avait réussi à s’exfiltrer du camp, alors que d’autres membres sont supposés être pervenus au camp palestinien d’Ein Helwé, à proximité de la ville de Saida, au Sud du Liban.

Le Fatah al Islam est également soupçonné d’être à l’origine du double attentat qui s’est déroulé dans la localité chrétienne d’Ein Alak, et a été, à un moment, évoqué dans le cadre de l’enquête concernant l’assassinat de l’ancien ministre de l’industrie, Pierre Gemayel, assassiné en novembre 2006.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

Publicité
Newsdesk Libnanews

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Publicité