Le Président de la Chambre Nabib Berri a indiqué, à l’issue de la réunion hebdomadaire du bloc parlementaire Amal, ne pas avoir de crainte quant à la prochaine formation du gouvernement.

Nabih Berri a également salué l’appel à l’abolition du confessionnalisme politique lors d’une manifestation, et a déclaré que les participants à la réunion ont abordé la question de la prochaine loi électorale des élections législatives. Le numéro III de l’Etat s’est déclaré en faveur de l’application stricte des accords de Taëf stipulant l’adoption de larges circonscriptions et de la proportionnalité afin de renforcer la solidarité nationale et de mettre fin au confessionnalisme politique

Comments are closed.