Un navire de la composante maritime de la FINUL. Crédit Photo: François el Bacha
Un navire de la composante maritime de la FINUL. Crédit Photo: François el Bacha

Le ministre des télécoms Charbel Nahas a accusé cette semaine les forces maritimes de la FINUL d’être à l’origine du brouillage constaté sur certaines fréquences utilisées par les réseaux internet et de téléphonie mobile libanais suite à la dégradation des appels téléphoniques et les coupures fréquentes des connexions Internet.

Le ministre a indiqué avoir contacté l’armée libanaise afin de mettre fin à ces brouillages.

Par ailleurs, le site d’information en ligne Naharnet a accusé les navires de la 6ème flotte d’être à l’origine de ses interférences, notant que ses dernières ont particulièrement affecté les régions libanaises de Saïda et jusqu’à la frontière syro-libanaise nord.