Moins d'une minute de lecture

Du temps des royaumes, le peuple se dirigeait vers les forteresses pour faire abdiquer le roi. Comme notre système n’a pas vraiment évolué depuis l’époque féodale, il serait judicieux de s’inspirer des rebellions de l’époque, notamment celui de manifester sous la maison des politiciens en question.

D’un côté, ceci permettrait de “de-paralyser” le pays (le travail peut reprendre son cours normal, le trafic également). Évitant ainsi une grande probabilité d’auto destruction non provoquée mais certes accélérée !! Par anticipation aux personnes qui réclament que le pays était déjà paralysé et que nos routes constamment bloquées, je me permets de répondre que, malgré tous les obstacles plantés par notre gouvernement, nous continuons à bûcher au quotidien pour un jour changer le pays pour le meilleur.

D’un autre côté et plus principalement, manifester sous la maison des politiciens, permettra, de faire davantage de pression et de les pointer du doigt un à un. Il serait également opportun de désigner à la tête de chaque marche, un représentant muni d’une liste de demandes. Cette démarche accélèrera la prise en charge par le peuple des affaires courantes. Ne laissons pas l’émotion des slogans nous mettre de la poudre aux yeux et nous faire passer à côté de la vraie raison d’être de cette révolution qui est: tous unis pour un Liban meilleur.

Renee-Cristel Freifer

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.