Commentant le projet allemand de réhabilitation des zones ravagées par l’explosion du Port de Beyrouth, la Banque Européenne d’Investissement (BEI) a démenti avoir proposé le financement d’un tel projet par un communiqué publié ce mardi 27 avril.

il n’y a actuellement aucune proposition de financement de la Banque européenne d’investissement. (…) le financement est approuvé en suivant les procédures habituelles de la banque pour l’approbation de ces opérations, qui comprennent, entre autres, le plein respect des règles de passation des marchés en plus du respect des normes environnementales et sociales.
Banque Européenne d’investissement
Tweet

L’établissement indique cependant être prêt à soutenir le peuple libanais et les efforts de reconstruction dans le cadre de l’action de l’Union Européenne et de la communauté internationale, rappelant les principes de transparence, de responsabilité et d’inclusion énoncés dans l’Initiative de Beyrouth pour la réforme, le relèvement et la reconstruction énoncé dans le cadre du Groupe d’Aide au Liban dont elle est membre.

Celles-ci sont nécessaires pour ne pas répéter les erreurs du passé et pour mieux reconstruire afin de mettre le Liban sur la voie d’une reprise durable.
Banque Européenne d’investissement
Tweet

Pour rappel, les autorités allemandes ont proposé début avril aux autorités libanaises un plan d’aide du port de Beyrouth et de ses alentours, largement affectés par l’explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium le 4 août dernier. Cette explosion a fait plus de 200 morts et plus de 6000 blessés. Selon les informations initiales, cette proposition était soutenue par Paris et bénéficierait également de l’appui de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) qui pourrait y investir entre 2 à 3 milliards de dollars, ce qui ne semble aujourd’hui pas être le cas.

La proposition allemande visait également à restructurer 100 hectares entourant les installations portuaires du port de Beyrouth sur un modèle similaire à celui de SOLIDERE, pour un coût estimé entre 5 à 15 milliards de dollars et la création sur place de 50 000 emplois. 

Pour l’heure, selon les informations actuelles, CMA-CGM serait actuellement donnée favorite pour reconstruire les installations portuaires pour un montant estimé à 600 millions de dollarS.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.