Décision salutaire du ministre Layoun : Le théâtre de Beyrouth échappe à la destruction

38

Selon un article paru dans l’ANI, le ministre de la Culture Gaby Layoun a signé un décret (133/2011) classant le Théâtre de Beyrouth, affirmant que  ce théâtre ne sera pas démoli car il fait partie désormais de la liste des bâtiments historiques du Liban.

Ces déclarations du ministre ont été effectuées devant les citoyens rassemblés en ce mercredi  afin d’appeler à la sauvegarde de ce théâtre. Layoun a invité les manifestants à l’intérieur du ministère, leur indiquant qu’il ne les considèrera pas comme des manifestants mais comme des hôtes, parce qu’ils n’ont pas obtenu de permis officiel pour organiser une manifestation. Il a expliqué que le théâtre sera fermé temporairement en raison d’un procès qui oppose son propriétaire à son locataire, ajoutant qu’il n’a cependant pas été informé d’une manière officiel de ce fait.

Ce discours ne peut qu’être salué par la société libanaise, qui espère que le port phénicien situé dans le terrain 1398 à Minet el-Hosn, reflétant le passé glorieux de Beyrouth du temps de nos ancêtres phéniciens, soit le prochain site classé sur la Liste Officielle Libanaise des Monuments Classés et Inscrits Monuments et Sites Historiques.

Marie Josée Rizkallah

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Italiano Español Հայերեն

Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais dont elle est actuellement présidente. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/