Ibrahim Kanaan s’en prend vivement au ministère des finances qui n’assume pas le financement du secteur public

128

Le Président de la commission parlementaire du budget et des finances, le député Ibrahim Kanaan s’est est vivement pris au ministère des finances en raison de l’absence, jusqu’à présent, du programme de rationnement des personnes les plus vulnérables face à la crise économique que traverse actuellement le Pays des Cèdres et plus particulièrement les fonctionnaires.

Vos chiffres au ministère des Finances sont terribles et incorrects, et c’est le moins que l’on puisse dire : « Que voulez-vous ? Voulez-vous tuer le peuple ? Qui vous empêche d’élaborer un plan et une vision pour l’unification du taux de change ?

Ibrahim Kanaan, le 25 octobre 2021.

Le parlementaire indique le ministère des finances à révéler le cout du programme d’assistance sociale au secteur public pour une période d’une année, une nécessité selon lui pour les militaires et les fonctionnaires en l’absence du programme de rationnement à la population la plus vulnérable. kan

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.