Les banques libanaises se disent incapables de permettre le retrait du moindre dollar

476

Dans une lettre adressée le 3 juin à la Banque du Liban, l’Association des Banques du Liban informe cette dernière que ses membres sont incapables de verser le moindre dollar aux déposants. Cette lettre a été envoyée à la banque centrale, la veille de la publication d’une nouvelle circulaire obligeant les banques locales à permettre aux déposants qui le souhaitent de retirer 400 USD cash et l’équivalent de 400 USD en livre libanaise au taux de la plateforme électronique Sayrafa, soit à 12 120 LL/USD.

Les banques ne sont pas en mesure de fournir des montants en espèces en devises étrangères quel que soit le montant.

Association des Banques du Liban, le 3 juin 2021

L’ABL reconnait de facto la faillite de ses membres par rapport à cette incapacité financière à honorer ses engagements, confirmant par ailleurs les rapports sur l’état de santé du secteur financier et dernièrement publiés par des institutions internationales dont la Banque Mondiale ou les agences de notation internationales.

Ce retrait ne pourrait être assuré qu’en réduisant le taux de réserves obligatoires de 1%. L’ABL rappelle à ce sujet que ces réserves peuvent être mobilisées dans des cas d’urgence “tels celui que traverse actuellement” le Pays des Cèdres. Les banques libanaises concluaient donc leur lettre en demandant à la BdL de sursoir à sa décision jusqu’à l’adoption par le Parlement d’une loi instaurant un contrôle officiel des capitaux. Cette décision a pourtant été adoptée depuis par le conseil central de la Banque du Liban.

Pour rappel, la Banque du Liban a publié ce vendredi 4 juin, une nouvelle circulaire libérant 400 USD des comptes bloqués depuis l’instauration d’un contrôle informel des capitaux par l’ABL, en novembre 2019. Les soldes des comptes de 800 000 clients, soit environ 70 % du nombre de comptes de déposants, sont intégralement libérés au cours de la première année.

Des 400 USD cash, 200 dollars seraient fournis par la Banque du Liban via ses réserves monétaires obligatoires et 200 par les banques libanaises. La circulaire mettait également en garde les établissements bancaires qui refuseraient d’appliquer ces nouvelles dispositions.

L’Association des Banque du Liban indique également que les sommes déposées auprès des banques correspondantes restent négatives à hauteur de 1 milliards de dollars, alors que les responsables de la Banque du Liban se félicitaient de la hausse des fonds propres et des fonds déposés auprès de ces mêmes établissements, il y a 2 mois à peine.

Banken stark von Wirtschaftskrise betroffen

Libanesische Banken sind ihrerseits stark von der Wirtschaftskrise betroffen, die der Libanon durchmacht. Diese Krise kam im Mai 2019 mit der berühmten Devisenknappheit ans Licht, die zunächst von der Banque du Liban auf logistische Probleme zurückgeführt wurde, bevor sie schließlich erkannte, dass private Institutionen mit großen Liquiditätskrisen konfrontiert waren. Im November 2019 führte die ABL dann informelle Kapitalkontrollen ein.

Bislang weigern sich libanesische Banken generell, Einlegern die freie Verfügung über ihre Gelder zu gestatten.

Bereits 2019 waren dann viele Vorfälle in Bankfilialen ausgebrochen, bei denen Einleger forderten, ihr Geld abheben zu können, was Bankbeamte ablehnten, als die Aufschlüsselung der auf 69 Milliarden Dollar geschätzten Verluste im Bankensektor bald detailliert werden sollte Nach Angaben der Regierung Mikati III, 83 Milliarden Dollar nach der Vorgängerregierung, eine Zahl, die der des IWF nahe kommt, und 103 Milliarden Dollar nach Angaben bestimmter Ratingagenturen.

Insgesamt würden allein die 14 größten libanesischen Banken eine Finanzspritze von 65 Milliarden Dollar benötigen, was weit über den auf 26 Milliarden Dollar geschätzten Möglichkeiten einer Wirtschaftshilfe hinausgeht. Auch Haircuts bei Eurobonds oder sogar bei einem Teil libanesischer Anleihen scheinen trotz der Erhöhung des Eigenkapitals aufgrund eines Rundschreibens der Banque du Liban unausweichlich.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.