Liban: Massoud Achkar rend les armes face au COVID

694

Après avoir été infecté par le coronavirus (la covid-19), Massoud el-Achkar est décédé ce matin, indique sa page publiée sur les réseaux sociaux. Il avait contracté une infection pulmonaire aiguë liée au coronavirus et avait été transféré dans un état critique aux soins intensifs de l’hôpital de Rizk peu avant la fin de l’année.

Né le 16 septembre 1956 à Beyrouth et connu sous le surnom de « Poussy », cette figure de proue de la Résistance libanaise a dirigé la défense d’Achrafieh entre 1975 et 1986 dans les rangs des kataëb puis des Forces libanaises (FL) de Bachir Gemayel, Fady Frem et Fouad Abou Nader. Entre 1988 et 1990, il a soutenu le cabinet militaire dirigé par le général Michel Aoun contre l’accord de Taëf et l’armée libanaise contre l’armée syrienne. Entre 1990 et 2005, il s’est positionné contre l’occupation syrienne, Rafic Hariri, Nabih Berri et Walid Joumblatt. 

Il s’est présenté trois fois aux élections législatives pour le siège maronite de Beyrouth comme candidat indépendant : en 2000 tout seul (soutenu par les opposants à l’occupation syrienne et faisant ainsi face notamment à Rafic Hariri, Nabih Berri et Walid Joumblatt) puis en 2009 et 2018 sur la liste du Bloc du Changement et de la Réforme dirigé par le Courant patriotique libre (CPL) fondé par le Président de la République Michel Aoun. Il n’est pas parvenu à se faire élire. En effet, Nadim Gemayel (le fils de Bachir Gemayel) a été élu en 2009 (il a succédé à sa mère Solange Gemayel élue en 2005) puis réélu en 2018. 

Massoud el-Achkar était le secrétaire général de l’Union pour le Liban qu’il a fondé. 

Cette information intervient alors que le Liban est touché de plein fouet par la pandémie, avec plus de 5000 cas quotidiennement la semaine dernière et des hôpitaux dont les services sont désormais saturés par les patients atteints par le virus, amenant certains établissements à soigner ces derniers dans leurs voitures, faute de places disponibles. Les autorités envisagent désormais de recourir à un confinement total, y compris des magasins et de remettre en cause les exemptions accordées jusqu’à présent afin de tenter de juguler la pandémie.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Italiano Español Հայերեն