Un immense incendie s’est déclaré à Qobeyat dans le caza du Akkar ce mercredi aux alentours de 15h30 (heure locale) et s’est propagé en un rien de temps, encerclant des habitants dans leurs maisons et des citoyens dans leurs véhicules.

L’armée libanaise, des équipes de la défense civile ainsi que des volontaires de la région se sont précipités sur les lieux afin d’éteindre l’incendie et secourir les personnes encerclées par les flammes.

Quatre cent vingt pompiers, une cinquantaine de camions de pompiers et 17 voitures de la Défense civile venant du Nord Liban, de Beyrouth, du Kesrouan,   tentent d’éteindre le feu, mais nont pas encore réussi à étouffer les flammes.

Selon le maire de Qobeyat Youssef Nader, un jeune garçon de 14 ans, Amine Melhem, qui tentait d’éteindre le feu qui menaçait déjà sa demeure, aurait péri sous les flammes. Le maire a également décrit ce sinistre en soulignant que c’est un nouveau “4 août” mais au Nord, déplorant l’importance des dommages engendrés par ce feu.

L’incendie a également touché les villages frontaliers tels que Rouweyneh, Kfartoun Akroum et Andket.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.