Suite à l’annonce de la démission de Saad Hariri depuis le palais de Baabda, des partisans du CdF à Tarik Jdidé ont coupé la route par leurs motos et des bennes à ordures. L’armée s’est tout de suite rendue sur les lieux afin de rouvrir la route, mais les partisans ont riposté en jetant des caillous sur les soldats, blessant un soldat au visage et un autre au pied.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.