Capture d'écran d'une vidéo de propagande de Daesh.
Capture d'écran d'une vidéo de propagande de Daesh.

Citant des sources sécuritaires, le quotidien Al Akhbar indique que la Direction du renseignement de l’armée aurait reçu des informations faisant état de la disparition de 35 jeunes âgés de 16 à 20 ans originaires du Nord du Liban et notamment de Tripoli dont certains auraient été signalés par leurs familles. Ceux-ci auraient été recrutés par l’organisation terroriste de Daesh via un imam d’une mosquée et se seraient rendus en Syrie ou en Irak pour y suivre “des cours spécialisés dans les activités militaires ou sécuritaires.”. Certains feraient parvenir de l’argent à leurs familles.

Cette information confirmerait les craintes des pays occidentaux de voir l’Arabie saoudite recourir à ces jeunes pour mener des opérations terroristes au Liban même pour augmenter les tensions internes et multiplier les incidents avec le Hezbollah. L’organisation terroriste tenterait ainsi de profiter de la crise économique et politique actuelle pour tenter de déstabiliser le pays des cèdres.

Les autorités sécuritaires comme l’Armée Libanaise ou encore la Branche d’information des Forces de sécurité intérieure se prépareraient actuellement à faire face à ce type d’incidents.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.