Le Président de la république, le général Michel Aoun, a fait publier un communiqué, indiquant avoir demandé au parlement d’amender la loi visant à obliger les banques opérant au Liban à verser le montant de 10 000 dollars américains, selon le taux de change officiel du dollar, aux étudiants universitaires libanais étudiant à l’étranger.

Le chef de l’état estime sur base de l’article 57 de la constitution libanaise stipulant l’égalité des droits, le texte devrait ainsi obliger les banques libanaises à verser ces 10 000 USD aux étudiants libanais de l’étranger et locaux.

Cette information intervient alors que les familles des étudiants libanais de l’étranger ont manifesté hier devant le palais présidentiel de Baabda suite à l’annonce du refus du chef de l’état de signer la réglementation actuelle.

Pour rappel, les banques libanaises ont instauré, de manière unilatérale, un contrôle des capitaux en novembre 2019, refusant tout transfert à l’étranger y compris en faveur des étudiants. Elles s’étaient jusqu’à présent sous le prétexte d’une absence de réglementation pour refuser de procéder à ces transferts en dépit de décisions judiciaires les obligeant à le faire.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.