Dans une interview diffusée par Radio Orient, le député Kataëb Elie Marouni a estimé que le premier ministre désigné Nagib Mikati ne doit pas former de gouvernement regroupant que les forces de la nouvelle majorité, dépeignant un tel cabinet gouvernemental comme celui « du Hezbollah ou du Général Michel Aoun ».

Elie Marouni a appelé Nagib Mikati à se retirer dans un tel cas de figure, accusant le régime syro-iranien de vouloir diriger le Liban avant d’estimer que la coalition du 14 Mars dirigera une opposition « robuste et vibrante et surveillera le travail du gouvernement. »