En route pour Harissa

Il existe une tradition de ce mois marial de Mai, celle de monter à Harissa à pied, via les chemins tortueux de Sahel Alma, au travers de vergers d’orangers et de citronniers aujourd’hui en danger par l’urbanisation puis de la forêt.

D’une longueur de 3.7 km depuis son origine pour une montée de 410 mètres pour une durée approximative de 2 heures pour celles et ceux qui souhaitent prendre leur temps, Darb el Sama ou le Chemin du Paradis reste un sentier agréable à parcourir, seul ou accompagné.

Le chemin est emprunt de différentes stations aux noms qui évoquent bien les lieux comme contemplation entre autre, pour se reposer tant physiquement que spirituellement avec une vue spectaculaire de celle qui fut considérée comme étant l’une des plus belles baies du Monde, c’était bien avant son urbanisation excessive, sous les gazouillis des oiseaux et les bruits de la forêt. Seule, la lointaine autoroute est là pour nous rappeler cette civilisation qu’on fuit.

C’est au bout de ce chemin calme qu’on retrouve le sanctuaire de Harissa avec la fameuse statue monumentale de Verge Marie qui surplombe la ville de Jounieh et qui couronne la montagne du Kesrouan.

The following two tabs change content below.
Expert économique, François el Bacha est l'un des membres fondateurs de Libnanews.com. Il a notamment travaillé pour des projets multiples, allant du secteur bancaire aux problèmes socio-économiques et plus spécifiquement en terme de diversité au sein des entreprises.