Les Forces de sécurité Intérieure indiquent avoir arrêté dans le Nord du Liban 3 ressortissants libanais et 1 ressortissant syrien accusés d’avoir tentés de passer du carburant en contrebande en Syrie.

2 pick-up de marque Toyota avec à leur bord 1 550 litres de gaz et un camion citerne de marque Hyundai contenant 2 000 litres d’essence ont également été saisi.

Cette information intervient alors que les autorités libanaises tentent de limiter et voire de mettre fin aux différents trafics entre la Syrie et le Liban, alors que le programme de subvention à l’achat des marchandises subventionnées devrait prochainement s’interrompre faute de réserves monétaires disponibles auprès de la Banque du Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն