Le siège du Grand Sérail avant l'explosion du Port de Beyrouth.
Le siège du Grand Sérail avant l'explosion du Port de Beyrouth.

Les chauffeurs de taxi ont bloqué l’axe du ring à Beyrouth, afin de protester contre la hausse des prix des carburants qui impacte leur gagne-pain. Pour rappel, la nouvelle grille tarifaire publiée par la direction générale du pétrole induit une hausse des prix à plus de 300 000 LL pour un bidon de 20 litres en raison d’une part de la levée totale des subventions qui étaient jusque là accordées par la Banque du Liban, faute de réserves monétaires disponibles, et d’autre part, la hausse des prix du baril de pétrole sur le plan international.

Cette information intervient alors que la livre libanaise a perdu plus de 90% de sa valeur par rapport au dollar, induisant à ce que 82% de la population vive désormais en-dessous du seuil de pauvreté. Le salaire minimum de 600 000 LL n’équivaut plus que 30 USD environ et le salaire médian est passé de 1000 USD à moins de 100 USD en l’espace d’un an.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.