Décès de Jean-Paul Belmondo, un acteur venu tourner un film durant l’âge d’or de Beyrouth

256

Le célébrissime acteur français Jean-Paul Belmondo est décédé ce lundi 6 septembre 2021 à l’âge de 88 ans. Il souffrait d’un accident vasculaire cérébral survenu en 2001

Des années 1960 à 1980, ses différents films lui ont permis de devenir le roi du box-office en France. Précédemment, il avait été refoulé à plusieurs reprises du Conservatoire national supérieur d’art dramatique avant de réussir à l’intégrer et ainsi rejoindre Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Bruno Cremer, Jean-Pierre Mocky, Claude Rich, Annie Girardot, Françoise Fabian et Philippe Noiret… pour ne citer qu’eux. Dès 1958, il rejoindra les plateaux.

Un de ses films aujourd’hui moins connu l’a conduit au Liban, alors que le pays des cèdres connaissait son heure de gloire.. Beyrouth n’était donc pas une ville inconnue pour Jean-Paul Belmondo, qui y a tourné différences scènes et notamment à l’Hôtel Phoenicia d’un de ses films, Echappement Libre film franco-italo-espagnol réalisé par Jean Becker et sorti en 1964 en compagnie d’une charmante blonde, Olga, quant à elle jouée par l’actrice Jean Seberg. Il y joue le rôle de David, un contrebandier d’or et de diamants cachés à bord d’une voiture qui devra se rendre dans la capitale libanaise avant de rejoindre Damas. À ses trousses, des tueurs.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն