Riad Salamé sur Al Hadath, 24 mai 2021

Les autorités judiciaires libanaises confirment avoir reçu à l’agence de presse Reuters une demande d’information concernant le plus haut responsable de la Banque du Liban, le gouverneur de la BdL, Riad Salamé, les informant de facto de l’ouverture officielle d’une enquête criminelle à son encontre.

Précedemment, les autorités luxembourgeoises avaient déjà annoncé, dès le 12 novembre dernier de l’ouverture d’une enquête à l’encontre de Riad Salamé, soupçonné d’enrichissement illicite et de détournements de fonds.

Au centre de cette nouvelle enquête, les liens entre celui-ci, son frère Raja, et ses proches dont la mère de sa fille adultérine en lien avec plusieurs sociétés disposant d’un capital de plus de 100 millions de dollars.

Cette information intervient alors qu’au Liban, les procédures en cours sont bloquées: si le juge Jean Tannous a demandé la coopération des banques libanaises pour obtenir les informations nécessaires à son enquête, le procureur général de la république a gelé le dossier, allant même jusqu’à empêcher le magistrat à se rendre pour une réunion conjointe avec ses collègues français et suisses, le mois dernier.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.