Des billets de 100 dollars. Crédit Photo: Libnanews.com
Des billets de 100 dollars. Crédit Photo: Libnanews.com

La livre libanaise tente de résister au seuil des 12 500 LL/USD au marché noir, alors que la Banque du Liban devrait lancer aujourd’hui – à moins d’un nouveau report, puisqu’elle était initialement prévue pour le 16 avril dernier – sa fameuse plateforme électronique de change Sayrafa nouvelle version.

Cette nouvelle version devrait élargie aux banques et non plus seulement aux agents de change comme la précédente version lancée durant l’été 2020. On ignore pour le moment la parité de départ de la livre libanaise face au dollar en dépit des promesses de la BdL à prendre en considération – tout comme dans l’ancienne version – les mécanismes de l’offre et de la demande qui seraient pourtant défavorables à la monnaie locale.

Pour l’heure, le taux de parité à l’achat de la livre libanaise est de 12 375 LL/USD à l’achat et de 12 425 LL/USD à la vente.

Cette information intervient alors que la Banque du Liban – dont les réserves monétaires ont déjà été fortement impactées par le financement du programme à l’achat des produits de première nécessité – devrait trouver plus de 1.2 milliards de dollars annuellement en vue de financer les cartes de rationnement à destination de 750 000 familles vulnérables. Ce chiffre équivaudrait, selon le premier ministre à 75% de la population. Certains observateurs estiment ainsi que ce pourcentage vivrait actuellement sous le seuil de pauvreté.

Par ailleurs, des sources étrangères indiquent que désormais, les institutions internationales considèrent le Pays des Cèdres comme un pays en faillite et amenant à des difficultés en vue d’obtenir les lignes de crédit nécessaires à l’importation de produits de première nécessité voire même de matières premières au bénéfice des industries locales.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն