La parité de la livre libanaise se maintient au-dessus des 20 000 LL/USD au marché noir en ce début de semaine, avec un taux de change de 21 900 LL/USD à l’achat et de 21 950 LL/USD à la vente.

Cette information intervient après une semaine dernière marquée par l’effondrement de la livre libanaise face au dollar. Elle était ainsi passée au-dessus du seuil fatidique des 20 000 LL/USD jusqu’à atteindre la parité de 23 450 LL/USD après le retrait de la candidature du premier ministre désigné d’alors Saad Hariri, 9 mois après sa candidature. Ce dernier avait pris acte de son échec à ainsi former un nouveau cabinet, condition préalable de la communauté internationale pour débloquer l’aide économique nécessaire face à la crise financière actuelle.

Par ailleurs, cette brusque dégradation confirme l’échec de la Banque du Liban et de son outil Sayrafa à contrôler le marché des changes de la livre libanaise face au dollar.

Par ailleurs, même en cas de constitution d’un nouveau gouvernement, le FMI ne pourrait accorder que 3 à 4 milliards de dollars, loin des sommes espérées par les autorités libanaises qui souhaitent obtenir jusqu’à 9 milliards de dollars. Le FMI conditionne également cette aide à la reconnaissance par les prochaines autorités de la réalité des pertes du secteur bancaire et donc induisent une restructuration et une décote conforme au plan Hassan Diab, ce que refusent les autorités monétaires et encore moins les banques privées puisque induisant un bail-out des actionnaires existants. Cela est un des facteurs essentiels ayant induit la chute du gouvernement Diab.

Seule bonne nouvelle pour l’heure, le Liban devrait recevoir 850 millions de dollars du FMI au titre des droits de tirages spéciaux d’ici 2 mois. Celles-ci devraient permettre d’améliorer l’état des réserves financières de la Banque du Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն