Les données publiées par la Banque centrale du Liban montrent que la production d’électricité a augmenté de 41,7 % en 2023 par rapport à l’année précédente. La production a totalisé 3 996 millions de kilowattheures (kWh) en 2023, contre 2 821 millions de kWh l’année précédente.

Cette augmentation notable fait suite à une contraction significative de la production d’électricité entre 2022 et 2021, avec une production totale enregistrée de 7 856 millions de kWh en 2021. Cependant, la tendance de la production d’électricité a été négative jusqu’en août 2023, où la tendance s’est inversée, entraînant une croissance positive de la production d’électricité au Liban.

Depuis deux décennies, le secteur de la production d’électricité au Liban est en proie à de nombreux défis, affectant gravement la qualité de vie des citoyens et entravant le développement économique du pays. Voici un aperçu des principaux problèmes rencontrés durant cette période :

1. Infrastructure vétuste

Le réseau électrique libanais souffre de décennies de négligence et de manque d’entretien. Les infrastructures obsolètes et les équipements dépassés ont conduit à des pannes fréquentes et à une incapacité à répondre à la demande croissante en électricité.

2. Pénurie de capacité de production

La capacité de production d’électricité du Liban n’a pas suivi la croissance démographique et économique. Les centrales existantes sont souvent insuffisantes pour couvrir les besoins énergétiques, ce qui entraîne des coupures de courant régulières.

3. Dépendance aux combustibles fossiles importés

Le Liban dépend fortement des combustibles fossiles importés pour la production d’électricité, ce qui expose le pays aux fluctuations des prix internationaux et à des coûts élevés. Cette dépendance aggrave les déficits budgétaires et la balance des paiements.

4. Perte technique et non technique

Le réseau électrique libanais est marqué par des pertes techniques importantes dues à l’inefficacité des infrastructures. En outre, les pertes non techniques, telles que le vol d’électricité et les raccordements illégaux, exacerbent la situation.

5. Financement insuffisant et corruption

La mauvaise gestion financière et la corruption au sein de l’Électricité du Liban (EDL) ont conduit à un sous-investissement chronique dans le secteur. Les fonds alloués aux projets d’amélioration et d’expansion sont souvent détournés ou mal utilisés.

6. Instabilité politique

Les tensions politiques et les conflits internes ont retardé les réformes nécessaires et les investissements dans le secteur énergétique. La paralysie politique a souvent empêché la mise en œuvre de stratégies de long terme pour résoudre la crise énergétique.

7. Crise économique et financière

La crise économique profonde du Liban depuis 2019 a exacerbé les problèmes de production d’électricité. Le manque de devises étrangères a limité la capacité du pays à importer les combustibles nécessaires et à financer les projets d’infrastructure.

8. Initiatives de réforme inefficaces

Plusieurs plans de réforme ont été proposés au fil des ans, mais leur mise en œuvre a été souvent inefficace en raison de la bureaucratie, des intérêts personnels et des divergences politiques. Les tentatives de privatisation et de partenariat public-privé n’ont pas abouti aux résultats escomptés.

9. Impact environnemental

La forte dépendance aux combustibles fossiles a également des conséquences environnementales négatives, contribuant à la pollution de l’air et au changement climatique. Le développement des énergies renouvelables reste marginal et insuffisant pour compenser ces impacts.

Newsdesk Libnanews
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Un commentaire?

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.