Le Président du Parlement, Nabih Berri, a ratifié le budget 2020, une semaine après avoir été adopté lors d’une session sous pression.

Pour rappel, la session parlementaire de ce lundi dernier était considérée comme une violation de la constitution libanaise par certains constitutionnalistes et parlementaires, le gouvernement Hassan Diab n’était pour l’heure pas encore en capacité de gérer les affaires gouvernementales, n’ayant pas, pour l’heure, obtenu la confiance du Parlement.

Lire également

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն